dessin biche

Faire-parts de mariage [commande]

En 2019 j’ai eu l’honneur de réaliser le faire part de Gaël et Célia qui m’ont fait confiance du dessin jusqu’à l’impression pour leurs faire-parts de mariage.

Nous discutons de leurs envies lors d’un premier rendez-vous . Les futurs mariés souhaitent être représentés tous les deux sous les traits de leurs animaux fétiches, la biche et l’ornithorynque. Ils seront représentés avec un objet que chacun affectionne, le chèche et les lunettes. Célia tient aussi à ce que la biche soit représentée avec des bois. Car les femmes ont aussi leurs armes ! Au delà de ça pour l’instant les seules contraintes sont le format final des faire-parts, carré, et le choix d’une sérigraphie une couleur.

Crayonné

Premières esquisses des faire-parts

La première étape consiste d’abord à choisir les positions des deux personnages, l’un par rapport à l’autre et vis à vis de la personne qui regarde le dessin. À cette étape les dessins ne sont pas très poussés et sont réalisés au crayon. L’idée est de pouvoir tester rapidement différent mouvements et d’arriver à une solution de travail présentable pour décider de la suite.

Même si j’essaye toujours de faire des propositions équilibrées, je préfère déjà certaines solution en tant que dessinatrice. La première solution n’est pas très intintéressante pour moi, je la présente quand même parce que le côte à côte était une proposition à étudier. La deuxième solution est celle dites « conventionnelle », si mes clients le souhaite ça sera cella là, elle fonctionne bien.

Enfin je présente ma solution préférée. Issue d’une idée de mon frère comme quoi l’un est un animal aquatique et l’autre un animal terrestre. On partirait sur une mise en scène proche du ying-yang dont la symbolique convient bien au couple comme à l’idée d’union.

Mes clients adopte cette solution et nous discutons plus avant des détails. Nous décidons du motif du chèche, introduisons des feuilles de lierre en clin d’œil à une anecdote du couple. Gaël souhaite aussi que l’ornithorynque ne tourne pas le dos aux invités qui recevront l’invitation !

Finalisation du crayonné

Avant de passer à l’encrage, il reste à faire valider définitivement le crayonné. Ici aussi quelques va et vient entre les clients et moi sont nécessaires. Le fait de mettre l’ornithorynque de côté m’oblige à descendre la biche pour garder le lien de leur regard, cela déséquilibre alors l’ensemble de la composition. Je me sers de ma table lumineuse pour superposer les éléments et retoucher seulement les traits que je souhaite retravailler ou voir ce que donne le déplacement d’un élément.

L’ensemble se met peu à peu en place et c’est l’orientation du regard de la biche qui va permettre de valider le crayonné final.

Encrage

L’encrage est une étape délicate du travail. Il s’agit de respecter le brouillon tout en insufflant l’énergie du médium utilisé, ici la plume et l’encre. Le moindre trait de travers et il faut recommencer (ou se reposer sur les logiciels de retouche numérique). Il faut gérer l’écoulement de l’encre, son temps de séchage, la souplesse de la plume. C’est mon moment préféré, tout d’un coup le crayonné doux et nuancé se transforme en un dessin graphique et brut.

Pour se faire j’utilise ma tablette lumineuse de nouveau et je décalque le crayonné.

Sérigraphie

Une fois que le dessin est fini, j’ai fait le plus gros ! Il s’agit de choisir le papier, les couleurs, puis d’assembler le dessin en plusieurs exemplaires pour en imprimer plusieurs en une seule sérigrapie.

Ma cliente est disponible pour venir à l’atelier choisir en direct la couleur et cela me permet de lui expliquer les différentes étapes qui vont permettre l’impression. Elle assiste en direct à l’impression du typon puis à la préparation du cadre.

Nous choisissons ensemble la couleur puis alors qu’elle est partie je commence à tirer les planches.

Les 40 invitations sont tirés en à peine 6 planches. L’encre choisie est bleu pailletés. Après, il faut tout découper ! Je ne m’occupe que du verso, au recto les invitation seront écrite à la main.

Je suis vraiment contente de ce projet de faire-parts de mariage, avec de belles personnes qui avaient vraiment une volonté de placer l’art et l’artisanat au cœur de leur union.

Vous aussi vous avez une idée de dessin de famille ou de votre maison d’enfance ? N’hésitez pas à me contacter, à passer à la boutique discuter en direct avec moi. Si vous n’avez pas assez vu de mon style de dessin, sur instagram il y a plus de boulots !

Laisser un commentaire